Advertisements

LES TYPES DE PERSONNALITÉS

LES TYPES DE PERSONNALITÉS

Pour gérer des personnalités difficiles, essayons de changer les comportements plutôt que la vision du monde.

Chassez le naturel, il revient au galop…

PEUT-ON CHANGER SA PERSONNALITÉ ?

Changer volontairement sa manière d’être est très difficile, et cela même une fois que nous avons pris conscience de notre problème. À ce propos, Freud a décrit la compulsion de répétition, la tendance qui nous conduit à répéter systématiquement d’une manière irrépressible les mêmes erreurs, les mêmes comportements inadaptés. Malgré toutes nos bonnes résolutions, nos traits de caractère ont une grande tendance à persévérer. D’ailleur, un proverbe le dit : « Chassez le naturel, il revient au galop ». Le recours à une psychothérapie peut alors être une solution.

Pour gérer des personnalités difficiles, essayons de changer les comportements plutôt que la vision du monde. Comprenons les craintes derrière les attitudes et acceptons un changement progressif et bien souvent incomplet.

Pour gérer des personnalités difficiles, essayons de changer les comportements plutôt que la vision du monde.

Essayons de changer les comportements plutôt que la vision du monde.

LES CLASSIFICATIONS ET LEUR UTILITÉ

Personnalités sadiques recherchant la souffrance et la soumission de l’autre… À éviter dans la mesure du possible.

Le but de ces classifications en psychiatrie et en psychologie a toujours consisté à mieux comprendre les réactions des personnes dans différentes situations, et donc à mieux les aider.

LES CLASSIFICATIONS ET LEUR UTILITÉ

Hippocrate (iv siècle avant J.-C.) fut le premier à tenter de classer ses semblables par leurs traits de caractère. Il distingua ces personnalités ; les sanguines, vives et émotives ; les lymphatiques, lentes et froides ; les bilieuses, coléreuses et amères ; et les mélancoliques, sombres et pessimistes. Depuis, de nombreuses classifications par catégories (par types) ou par dimensions (selon certains traits ou caractéristiques), se sont succédé. Le but de ces classifications en psychiatrie et en psychologie a toujours consisté à mieux comprendre les réactions des personnes dans différentes situations, et donc à mieux les aider.

Certaines personnalités sont ingérables : personnalités « antisociales » qui ne respectent pas les lois et les règles de la vie en société ; personnalités dites « états limites » très impulsives, instables et autodestructrices ; personnalités sadiques recherchant la souffrance et la soumission de l’autre… À éviter dans la mesure du possible.

PERSONNALITÉ ÉVITANTE

La peur de l'échec

L’évitement fait partie du répertoire de comportement d’un grand nombre de personnes.

LES PERSONNALITÉS ÉVITANTES

Les personnalités évitantes craignent, avant tout, d’être critiquées ou moquées ; elles sont « timides », se dévalorisent et sont souvent handicapées par la peur de l’échec. Si c’est notre collaborateur ou notre enfant, proposons-lui des objectifs de difficulté progressive, donnons de l’importance à ses opinions, ne nous moquons surtout pas, même gentiment, de ses défauts.

Apprenons-lui à devenir autonome.

Nous croyons parfois vivre seul, alors que nous abritons des occupants ou des envahisseurs installés à demeure.

Les personnalités évitantes craignent, avant tout, d’être critiquées ou moquées.

Apprenons-lui à devenir autonome.

La moquerie et le mépris sont signe de misère.

Proposons-lui des objectifs de difficulté progressive,

Nous devrions cesser de faire des suppositions.

PERSONNALITÉ DÉPENDANTE

Apprenons-lui à devenir autonome.

LES 5 BLESSURES FONDAMENTALES :
1- Abandon
2-Rejet
3-Humiliation
4-Trahison
5-Injustice

LES PERSONNALITÉS DÉPENDANTES

La personnalité dépendante a un besoin excessif d’être rassurée et soutenue par les autres. Elle a du mal à prendre des décisions toute seule, à initier des projets ; elle suit. Ayant très peur des ruptures, elle va tenter de garder l’affection des autres en acceptant tout, y compris les tâches peu gratifiantes. Avec elle, soyons encourageant, renforçons ses réussites et banalisons ses échecs. Avant de lui donner un conseil, demandons-lui toujours son point de vue. Sollicitons également ses avis. Ne le critiquons pas. Ne cherchons pas des méthodes radicales telles que l’abandonner à son sort dans une ville inconnue : apprenons-lui à devenir autonome.

La Vie n'est pas une partie d'échec

Le vrai perdant dans la vie, c’est celui qui s’immobilise et s’écrase à la suite d’un coup dur.

PERSONNALITÉ PASSIVE-AGRESSIVE

Dans tous les cas, ne critiquons pas, n'ayons pas recours aux représailles.

LES PERSONNALITÉS PASSIVES-AGRESSIVES

Les personnalités passives-agressives peuvent être hautement exaspérantes ;elles s’opposent à tout, soit d’une manière active en contestant toute décision venant des autres, soit d’une manière passive en faisant, par exemple, traîner délibérément leur travail. Un bon nombre d’adolescents passent par cette phase. Il existe cependant des personnes qui n’en sortent jamais. Avec elles, soyons aimable : plus on est autoritaire ou sec, plus elles vont se « braquer ». Montrons-leur de l’empathie, demandons leur avis. Sachant que le comportement passif-agressif est une manière indirecte d’exprimer de l’agressivité, invitons la personne à s’exprimer directement : cela permettrait de résoudre le conflit. Dans tous les cas, ne critiquons pas, n’ayons pas recours aux représailles, car cela envenimera encore plus la situation, cependant évitons de faire semblant de ne pas remarquer l’opposition.

Dans tous les cas, ne critiquons pas, n'ayons pas recours aux représailles.

PERSONNALITÉ NARCISSIQUE

N'hésitons pas à la complimenter quand nous pouvons le faire sincèrement.

LES PERSONNALITÉS NARCISSIQUES

La personnalité narcissique, comme son nom l’indique, a une haute opinion d’elle-même et pense qu’elle mérite un traitement exceptionnel. Elle est très ambitieuse. Manipulatrice, la personne narcissique a peu d’égards pour les autres qu’elle utilise pour atteindre ses buts. Pour maintenir de bonnes relations avec une personne narcissique, n’hésitons pas à la complimenter quand nous pouvons le faire sincèrement. Si nous arrivons à gagner une part de sa confiance, elle nous fera part souvent de sa colère contre les personnes qui ne lui auront pas accordé les égards qu’elle pense mériter. Nous pourrons l’aider en lui expliquant le point de vue des autres tels que nous les percevons. Évitons de trop nous mettre en avant ce qui pourrait susciter sa jalousie, et limitons-nous aux critiques indispensables. Les narcissiques étant de grands séducteurs et manipulateurs, méfions-nous de leur flatterie ou de leurs tentatives pour nous culpabiliser.

N'hésitons pas à la complimenter quand nous pouvons le faire sincèrement.

PERSONNALITÉ OBSESSIONNELLE

Faisons-lui aussi découvrir la joie de la détente.

LES PERSONNALITÉS OBSESSIONNELLES
Les personnalités obsessionnelles sont perfectionnistes, obstinées, consciencieuses et scrupuleuses, souvent froides. Doutant beaucoup, elles ont du mal à prendre des décisions. Manifestons à l’ « obsessionnel » que nous apprécions son sens de l’ordre et de la rigueur, respectons son besoin de prévoir et d’organiser, mais faisons-lui aussi découvrir la joie de la détente. Si c’est notre supérieur, montrons que nous sommes fiable et prévisible ; si c’est un collaborateur, donnons-lui des tâches à sa mesure, ou sa méticulosité et son besoin de planifier se révéleront des qualités.

PERSONNALITÉ HISTRIONIQUE

Renforçons son comportement normal en montrant de l'intérêt, et ignorons, dans la mesure du possible, le comportement inadapté.

LES PERSONNALITÉS HISTRIONIQUES

Les personnalités histrioniques cherchent en permanence à attirer l’attention sur elles. Tous les moyens sont bons : jouer sur l’attirance sexuelle, parler de ses problèmes de santé, se plaindre de ses proches. Ces personnes séductrices sont souvent théâtrales dans l’expression de leurs sentiments et changent d’attitude très souvent, passant du « rire aux larmes ». Sachons-le et prenons du recul. Laissons une scène de temps en temps à cette personne. Renforçons son comportement normal en montrant de l’intérêt, et ignorons, dans la mesure du possible, le comportement inadapté. Mais ne nous moquons pas d’elle : sa sensibilité exacerbée peut la conduire à faire une scène, au pire une tentative e suicide. Évitons de nous laisser séduire ou manipuler. Rappelons nous que nous sommes son public, et un public acquis perd vite son intérêt.

PERSONNALITÉ ANXIEUSE PARANOIAQUE

Aidons-la aussi à revitaliser, pratiquons l'humour pour l'inciter à prendre du recul, voire pour rire de ses inquiétudes.

LES PERSONNALITÉS ANXIEUSES PARANOAIAQUE

Les personnalités anxieuses croient que le monde est plein de dangers et qu’on n’est jamais assez inquiet ou prévoyant. Elles ont tendance à anticiper tous les risques pour pouvoir mieux les contrôler, ce qui les met dans un état de tension permanent. Dans le monde du travail, ce sont des collaborateurs très consciencieux, mais qui peuvent parfois stresser leur collègues. Dans la vie familiale, leurs inquiétudes peuvent être pesantes, ce sont souvent des mamans et des papas « poules ». Collaborateur d’une personnalité anxieuse, montrons-lui que nous sommes fiable : arrivons à l’heure, préparons les réunions, répondons à son courrier sans délai. Elle apprendra à nous faire confiance et nous harcèlera moins avec ses inquiétudes. Aidons-la aussi à revitaliser, pratiquons l’humour pour l’inciter à prendre du recul, voire pour rire de ses inquiétudes. Essayons de ne pas la surprendre en lui annonçant des nouvelles trop brusquement, ne partageons pas avec elle nos propres inquiétudes et évitons d’aborder les sujets pénibles.
Les personnalités paranoïaques souffrent d’une trop grande méfiance. Elles restent toujours sur leurs gardes, suspectant les autres de mauvaises intentions à leur égard. Souvent jalouses, susceptibles et préoccupées par leurs « droits », elles sont, par ailleurs, d’une grande rigidité. Elles ont aussi du mal à montrer de la tendresse ou des émotions positives et ont un sens de l’humour peu développé. Avec un paranoïaque, communiquons le plus clairement possible, respectons les formes (ne l’appelez pas par son prénom si c’est un supérieur hiérarchique, ne le faisons pas attendre). Essayons de maintenir un contact régulier avec lui : moins il nous voit, plus il risque de nous soupçonner. Ne renonçons jamais à éclaircir les malentendus, même si cela nous paraît vain et n’attaquons pas l’image qu’il se fait de lui-même, car en l’humiliant nous risquons de devenir l’objet de sa haine. Un dernier conseil : évitons de discuter politique avec lui, il a souvent des convictions extrêmes.

PERSONNALITÉ DIFFICILE

Les accepter suppose de mieux les prévoir et de faire face aux problèmes qu'elles nous posent.

LES PERSONNALITÉS DIFFICILES

Pourquoi gérer et accepter les personnalités difficiles, alors qu’on peut tout simplement les rejeter ? Tout d’abord, parce qu’elles ont toujours existé et existeront toujours, sans que nous puissions indéfiniment les éviter. Et aussi parce que, en général, une personne ayant une personnalité difficile ne se comporte pas de façon problématique par plaisir, mais par appréhension ou par peur. Cependant, accepter ne veut pas dire subir.

On parle de » personnalité difficile » quand certains traits de caractère trop marqués, trop figés, inadaptés aux situations, entraînent une souffrance pour la personne « difficile » et pour son entourage. Les accepter suppose de mieux les prévoir et de faire face aux problèmes qu’elles nous posent. Encore faut-il de prime abord les identifier. Nous verrons dans les 4 prochains articles huit des types auxquels nous sommes le plus souvent confrontés dans notre vie quotidienne, en les complétant notamment par des conseils que donnent un psychiatre et un psychothérapeute, C. André et F. Lelord. Il est cependant évident que nous rencontrons le plus souvent des formes intermédiaires montrant quelques traits d’une personnalité sans afficher totalement le profil type. Il n’est pas rare de rencontrer des personnalités qui présentent des traits « mixtes ».

FERMONS LES YEUX ET ÉCOUTONS NOTRE CŒUR

Coeur Saignant

Advertisements

Merci de votre attention

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :