ABANDON À L’AMOUR


L'AMOUR

J’oublierai les douleurs passées,
Dans le calme aimant de tes bras.

LA DOUCEUR
C’est un courage sans violence, une force sans colère. La douceur est d’abord une paix, réelle ou souhaitée : c’est le contraire de la guerre, de la cruauté, de la brutalité, de l’agressivité, de la violence. Paix intérieure, et la seule qui soit une vertu. Souvent trouée d’angoisse et de souffrance, parfois illuminée de joie et de gratitude, mais toujours dépourvue de haine, de dureté, d’insensibilité.

LA TENDRESSE
 »La tendresse, c’est un chemin qui s’offre à moi, qui s’offre à toi. Elle est avant toute chose, un regard et plus encore une qualité du regard qui se développe au contact, en échange, en partage.

La tendresse est gratuite. Elle est abandon et confiance. Elle se dit avec les multiples langages du corps. Elle est dans le toucher qui ne prend rien, qui n’exige rien, qui ouvre à la confiance, à l’agrandissement de soi.

La tendresse s’invente et s’amplifie avec la volonté de s’aimer. Elle féconde l’amour. »

(Vaudré P. Jacques)

On peut manifester de la tendresse authentique que lorsque l’on est sûr de soi, de son effet de délicatesse réconfortante sur les autres.

Les sentiments et la tendresse
sont les deux organes principaux de l’amour.

%d blogueurs aiment ce contenu :